En cas de mal de dos soudain, vous devrez suivre un parcours si vous souhaitez une prise en charge de vos soins. En premier lieu, vous devrez consulter votre médecin traitant qui est pour la plupart des cas un médecin généraliste. Après vous avoir examiné, votre médecin vous prescrira un traitement médicamenteux (antalgiques et anti-infllammatoires) lorsqu’il s’agit d’une lombalgie aiguë ainsi que des examens complémentaires (radio, scanner…) si nécessaire.

Dans le cas d’une lombalgie persistante, il vous orientera vers d’autres professionnels : masseur-kinésithérapeute ou rhumatologue.

Le parcours de soins « classiques »

Le masseur-kinésithérapeute

Si les médicaments prescrits ne vous ont pas soulagés, il est fort probable que votre médecin vous prescrivent des séances de kinésithérapie (en général 10 séances pour commencer).

Les objectifs du masseur-kinésithérapeute seront :

  • de diminuer les douleurs localisées au niveau de votre dos par le massage ou la physiothérapie antalgique (application de chaleur avec une compresse chaude ou à l’aide d’une lampe à infrarouge…)
  • de vous aider à retrouver une souplesse au niveau du dos et des membres inférieurs par des étirements musculaires
  • de renforcer vos spinaux (muscles du dos) et vos abdominaux
  • d’améliorer votre condition physique globale par des exercices de reconditionnement à l’effort : marche rapide, vélo, rameur….

Trouver un kinésithérapeute

Le rhumatologue

Si après des séances de rééducation, votre situation ne s’est pas améliorée, vous serez orienté vers un rhumatologue.  Il est le spécialiste des os, des muscles et des articulations. Il effectuera un examen médical plus poussé et si besoin, il sollicitera d’autres examens complémentaires (radios, scanner, IRM, bilan sanguin,…) pour déterminer exactement l’origine de votre mal de dos.

Si votre mal persiste ou s’aggrave (douleur qui descend dans la jambe),  le rhumatologue  pourra éventuellement vous proposer une infiltration (injection de corticoïdes directement sur la lésion, effectuée parfois sous contrôle radiologique), ou  vous orientera vers un chirurgien orthopédiste pour un avis ou une éventuelle intervention.

Trouver un rhumatologue

Vous pouvez être amené(e) à consulter d’autres professionnels comme, par exemple un podologue pour la confection de semelles ou un orthoprothésiste pour la confection d’orthèses lombaires si votre médecin le juge utile. Enfin, en fonction des causes et des conséquences de votre mal de dos, votre médecin peut vous proposer d’être hospitalisé (hospitalisation complète ou hôpital de jour) pour des examens plus poussés et/ou pour suivre un programme de reconditionnement à l’effort.

Le parcours de soins « alternatif »

Consulter en premier lieu un médecin (généraliste ou rhumatologue) est important. Il est le seul à pouvoir poser un diagnostic médical et à demander des examens complémentaires.
Parfois, certains, trouveront le parcours de soins « classiques » trop long et inefficace et souhaiteront consulter d’autres professionnels comme les ostéopathes, les chiropracteurs ou les acupuncteurs.

L’ostéopathe

En raison d’une réforme assez récente de la formation d’ostéopathie, il y a actuellement en France 3 catégories d’ostéopathes :
– les médecins ostéopathes : pendant longtemps, les médecins étaient les seuls autorisés à pratiquer l’ostéopathie en France
– les kinésithérapeutes ostéopathes : après être devenus kinésithérapeutes, ils ont suivi une formation d’ostéopathie
– les ostéopathes exclusifs : professionnels reconnus en France depuis 2002, voir histoire de la profession

Après avoir effectué un interrogatoire et un examen afin de déterminer les origines de la douleur, l’ostéopathe utilisera différentes techniques (manipulation vertébrale, mobilisation des tissus…) afin de lever les tensions musculaires et  les zones de « blocages » au niveau des vertèbres et ainsi permettre une meilleure mobilité. Le patient étant vu dans sa globalité, l’ostéopathe adaptera ses techniques en fonction de chacun (âge, histoire, antécédents,..) et interviendra souvent à distance de la zone douloureuse (pieds, estomac, cou…) pour permettre au corps de se rééquilibrer.

Les manipulations sont assez efficaces dans les cas de lombalgies aiguës (comme le lumbago). Cependant, elles ne sont pas toujours indiquées dans le cas de hernie discale et de sciatique, ou lorsque l’origine des douleurs est « inflammatoire » (maladies rhumatismales comme la polyarthrite rhumatoïde, les tumeurs,…). Une consultation préalable chez le médecin traitant permettra de savoir ce qu’il en est.

Enfin, il faut savoir que s’il y a une amélioration rapide des douleurs et que rien n’est fait pour changer les mauvaises habitudes et améliorer l’hygiène de vie (activité physique, alimentation, mauvaises postures…), les lombalgies récidiveront.

Les séances d’ostéopathie tournent varient de 50 à 80 euros et ne sont pas remboursées par l’assurance maladie. Certaines mutuelles proposent un forfait annuel. Si vous ne disposez pas de prise en charge, essayez de trouver un médecin qui pratique l’ostéopathie.

Trouver un ostéopathe

Le chiropracteur

Comparés aux kinésithérapeutes et ostéopathes, ils sont peu nombreux en France (700).  Ils sont souvent confondus avec les ostéopathes mais leurs pratiques présentent un certain nombre de différences. Contrairement à un ostéopathe, un chiropracteur :
– traite principalement la colonne vertébrale et les articulations
– peut procéder à des manipulations forcées
– peut intervenir sur plus de pathologie (hernie discale…)
– peut manipuler la région cervicale sans avis médical
– peut utiliser des instruments pour ses soins
– se focalise principalement sur l’état de la colonne vertébrale et l’intégrité du système nerveux
– a suivi des études standardisées au niveau international, un chiropracteur diplômé peut exercer dans n’importe quel pays où la chiropraxie est reconnue

Après un examen du patient, le chiropracteur réalisera des manipulations sur la zone atteinte afin de libérer les zones bloquées et permettre une diminution des contractures musculaires et des douleurs.

Le prix des séances varient entre 40 et 70 euros et ne sont pas pris en charge par l’Assurance Maladie. Certaines mutuelles peuvent proposer une prise en charge.

Trouver un chiropracteur

L’acupuncteur

En France, les médecins sont les seuls autorisés à pratiquer l’acupuncture, une branche de la médecine traditionnelle chinoise.

Après un interrogatoire et un examen, le médecin acupuncteur posera un diagnostic en fonction des symptômes, qui lui permettra de choisir les zones où les aiguilles seront insérées. Pour certains patients âgés ou atteints de maladie grave (cancer, organe lésé…), l’acupuncture sera contre-indiquée, il est recommandé de demander l’avis de son médecin traitant avant de se rendre chez un acupuncteur.

L’acupuncture est efficace chez certains sujets souffrant du dos mais n’a aucun effet sur d’autres.

Le tarif d’une séances varie de 35 à 75 euros, la sécurité sociale et les mutuelles remboursent sur la base d’une consultation chez un médecin généraliste conventionnée (25 euros).

Trouver un médecin acupuncteur

En conclusion

Le mal au bas du dos peut avoir plusieurs raisons, d’où l’importance d’effectuer un diagnostic clair auprès de votre médecin traitant afin d’écarter toute maladie grave. Si votre mal de dos persiste malgré le suivi du parcours classique, vous pouvez demander conseil à votre médecin pour consulter d’autres professionnels (ostéopathe, chiropracteur,…). Tous ont montré leur efficacité dans le mal de dos mais chacun devra trouver celui qui lui convient le mieux. Malheureusement il n’y a pas de solution miracle.

La diminution ou la guérison de votre mal de dos dépendra aussi de votre volonté à améliorer votre hygiène de vie (alimentation équilibrée, activité physique…) et des professionnels que vous consulterez d’où l’importance de se renseigner avant.

Voilà, j’espère que cet article vous a permis d’y voir un peu plus clair !

Dites-nous avec nous dans les commentaires ce que vous pensez des professionnels de santé cités ci-dessus et lequel vous auriez tendance à recommander.

Soulager son MAL DE DOS en choisissant une activité physique SANS CONTRAINTE

Demandez votre guide GRATUIT !

Merci de vous rendre dans votre boîte e-mail pour confirmer votre inscription et recevoir votre guide GRATUIT (pensez à regardez dans vos courriers indésirables).

Share This