Les longs voyages en avion ne sont pas toujours agréables pour les personnes malades et handicapées et parmi elles les personnes souffrantes de mal de dos (lombalgies chroniques). Pour limiter les souffrances mieux vaut s’y préparer à l’avance. Voici quelques conseils qui vous seront utiles pour votre voyage en avion et vous éviteront d’arriver « bloqué » sur votre lieu de vacances.

1. Bien choisir son vol

La réservation du vol ne doit pas être prise à la légère pour une personne lombalgique. Le choix de l’horaire, de la compagnie et du siège est important.

  • Horaire du vol

Ni trop tôt, ni trop tard. La douleur est souvent importante au réveil et en fin de journée. Prendre un vol très tôt le matin peut ajouter un stress supplémentaire néfaste pour les personnes atteintes d’une lombalgie chronique.

Pour les vols très longs, certains préféreront ou devront choisir les vols avec escale. Dans ce cas il faudra absolument réserver l’ensemble du parcours auprès de la même compagnie pour ne pas avoir à s’occuper des bagages lors de l’escale.

  • Compagnie aérienne

Toutes les compagnies aériennes ne se valent pas. Les compagnies low-cost limitent le confort des passagers pour réduire leur coût. Privilégiez les compagnies régulières pour voyager avec un meilleur confort et être mieux assisté.

  • Siège

Si votre budget le permet, évitez la classe éco et préférez la classe affaire pour disposer d’un siège confortable et réglable. Cela vous permettra d’avoir plus d’espace pour allonger vos jambes et de ne pas être serré dans votre siège.

Si votre budget ne vous le permet pas ou que votre vol ne dispose que de la classe éco, la plupart des compagnies vous permettront de choisir votre siège. Choisissez un siège côté couloir afin de pouvoir vous  lever et de vous rasseoir avec moins de difficulté. Enfin, quand cela est possible choisissez un siège avec plus d’espace pour vos jambes. 

 

2. Bien préparer ses bagages

  • Tout dépend la durée du séjour, mais il est nécessaire de limiter au maximum les bagages et ne prendre que ce qui est utile pour votre séjour. N’oubliez pas qu’il est toujours possible de laver ses vêtements en vacances.  Le fait que vos sacs ou valises soient roulants ne doit pas vous faire oublier que vous devrez les porter pour les mettre dans la voiture lors du transfert à l’aéroport, ensuite pour la pesée, puis pour les mettre dans le coffre à bagages dans l’avion, et enfin lorsqu’il n’y a pas d’ascenseur…  Il est donc préférable de ne pas être chargé.
  • Mettez tout ce qui ne vous est pas indispensable dans les bagages en soute
  • Préférez les sacs à dos aux sacs à mains
  • Ne pas oublier vos médicaments et vos accessoires qui vous soulagent le dos (coussins lombaires, compresse chauffante…).

 

3. Bouger durant le vol

Plus le voyage est long, plus vous risquez de réveiller ou augmenter vos douleurs. Pour éviter cela,

  • Aller marcher régulièrement pour éviter de s’enraidir et une arrivée difficile
  • Demander si vous ne pouvez pas aller à l’arrière de l’appareil pour faire quelques étirements
  • Faire quelques exercices musculaires sur le fauteuil : pousser sur la pointe des pieds alternativement, lever les genoux un après l’autre, faire des exercices d’auto-grandissement en associant la respiration et les bras

4. Éviter le stress

Le stress contribue à l’augmentation des douleurs chez certaines personnes lombalgiques. Pour éviter cela, prévoir d’arriver tôt à l’aéroport pour ne pas avoir à faire les choses dans la précipitation et augmenter le risque de faux mouvements et de blocages.

Durant le vol, vous pouvez utiliser la méditation ou la respiration profonde pour vous détendre.

5. Penser au confort et à la détente

Si vos ressources le permettent, mieux vaut dépenser un peu plus pour éviter de commencer les vacances en étant fatigué  suite au voyage. Cela passe par le choix d’un fauteuil large inclinable durant le vol, utiliser les fauteuils auto-massants dans les aéroports pour la détente, et prévoir une première journée détente à votre arrivée pour récupérer de votre voyage.

Voilà, quelques conseils qui je l’espère vous éviteront d’avoir mal au dos durant votre voyage en avion.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires vos solutions qui vous permettent de ne pas avoir mal au dos durant votre voyage en avion.

Soulager son MAL DE DOS en choisissant une activité physique SANS CONTRAINTE

Demandez votre guide GRATUIT !

Merci de vous rendre dans votre boîte e-mail pour confirmer votre inscription et recevoir votre guide GRATUIT (pensez à regardez dans vos courriers indésirables).

Share This